Rechercher
  • nathjuss12

Comment (ré)activer le sentiment amoureux ?

  • Après plusieurs années de relation ?

Ce n’est pas retrouver la flamme des débuts, mais une autre façon d’aimer, en étant conscient de ce que nous sommes devenu(e)s et de notre vécu. C’est ainsi donner la possibilité à cette relation d’évoluer et de vivre encore, à condition de ne pas rester agrippé(e)s sur ce qui a été. Et qui n’est plus dans le couple d’aujourd’hui.

  • Quand il n’y a plus de sexualité dans un couple qui par ailleurs fonctionne ?

Est-ce de ce sentiment amoureux dont vous avez réellement besoin ou ne serait-ce pas de déloger ce désir en berne ? En se demandant où il est passé, dans quoi il s’investit ou se défoule ? En tout cas, cessez à tout prix vouloir retrouver ce désir dans le couple qui se porte plutôt bien. Cultivez plutôt vos envies et vos désirs dont le couple pourrait profiter !

  • Quand il y a pénurie de mots pour dire ses sentiments ?

Tout n’a pas besoin d’être dit mais plutôt ressenti. Les sentiments circulent au travers de regards, d’attentions, de baisers, d’actes plus subtils et signifiants de l’amour que l’on se porte, à nous de les débusquer et de décoder le langage de l’autre.

  • Quand il y de l’amour avec des hauts et des bas, des crises et des conflits qui reviennent sans cesse ?

Peut-être qu’une thérapie de couple permettrait de vous interroger sur ce que vous trouvez de rassurant (et pas conscient) ou de familier dans le conflit. Et pour aussi changer votre façon d’être en relation. Si dans le couple, un des deux partenaires change de position et de comportement concernant les sujets douloureux, c’est le rapport du couple qui dans son ensemble, peut s’en trouver changé et amélioré.

  • Lorsqu’on est encore amoureux(se) de son ex avec l’envie de refaire sa vie ?

Il est des ruptures dont on se remet difficilement et l’aide d’une thérapie pourrait être bénéfique pour en parler et traverser les émotions associées, pour mâcher et remâcher cette histoire jusqu’à finir par la digérer … et parfois, seul(e), c’est plus difficile.

  • Quand on a peur d’entamer une nouvelle relation et peur de se tromper ?

Il est vrai qu’on ne peut être sûr de rien avant d’y aller. Malgré cela, il existe des amours à vivre dont nous saurons qu'ensuite si l’un d’eux a été non pas le bon mais celui qui nous a fait du bien. L’humain a des ressources inattendues pour aimer et ce, malgré des fins douloureuses. Il reste qu’au fond de nous, nous avons très souvent l’espoir de ré-activer ce sentiment amoureux qui nous fait tant vibrer et nous transporte à nouveau dans des états merveilleux.